MARIE
NESTÉROUK

sculpteur
"J'aspire à trouver là où l'insignifiant et le sacré se rencontrent"

 

 

Signe de la Colombe
C’est tout ça … Mais ce n’est que ça


Un dernier pas, ma tête dépasse la ligne de crête.
Je reçois en plein visage la lumière du gigantesque disque solaire
qui descend majestueusement derrière les montagnes.
Choc du face à face avec la dimension cosmique.
Le jour décline, la nuit s’installe progressivement.
Le ciel disparaît, et les gigantesques montagnes qui m’entourent deviennent des apparitions
somptueuses,
silencieuses,
puissantes,
immobiles,
sombres,
sereines,
offertes,
bienveillantes.
Saisie par cette Présence.
Impossible de penser,
seuls ces mots s’imposent et se répètent :

C’est tout ça … Mais ce n’est que ça …
C’est tout ça … Mais ce n’est que ça …

L’essentiel est dans cet indicible silence qui sépare les deux phrases : mystère de la création.

Danse de la Vague
Elan du Coeur
A Fleur d'Aile
Lumière
des Ténèbres

Méditation
Nuit
"Je conçois l’Art comme une nourriture de l’âme
La paix et la sérénité m’habitent lorsque je sculpte.

Je conçois l’Art comme une nourriture de l’âme,
il doit faire du bien.

Si ce que je fais suscite la contemplation, je suis comblée.

Je ne cherche pas à faire quelque chose d’extraordinaire, de nouveau, d’original.
J’aspire à la simplicité, à une sorte d’évidence :
une présence qui suspend le temps
de la pensée de celui qui éprouve le besoin de regarder ce que j’ai fait.
Je ne peux créer que comme ça, c’est une nécessité.

Chaque fois que je crée, je me donne la vie."

 

 

Poème des Abysses
Yr ou le Retour
Soleil intérieur
Barque
de la Nuit Obscure
Retour
Octa  
Océance
Oiseau - Feuille